25. septembre 2020

« Notre sol est précieux »

Nos exigences à l’égard du sol sont très différentes. D’une part, nous voulons créer un espace pour notre individualisme, d’autre part, nous avons besoin d’échanges sociaux pour notre développement personnel. Et la Suisse ne dispose que d’un espace limité pour cela, qui se fait également de plus en plus rare. Où va donc la tendance ? Vers la vie à la campagne, comme cela devient évident à l’époque de Corona, ou la mégatendance de l’urbanisation restera-t-elle ininterrompue après tout ?

Ruedi Tanner fournit des réponses à ces questions dans le numéro actuel du magazine NZZ « Residence ».