Assemblée générale annuelle au Swissôtel Le Plaza, Bâle

La Chambre Suisse des Courtiers avait toutes les raisons de faire la fête lors de sa 12e assemblée générale à Bâle. Avec le lancement de sa propre galerie d’objets, elle a posé un jalon dans son histoire. Herbert Stoop, président de la CSC, a accueilli environ 70 personnes au Swissôtel Le Plaza à Bâle le 26 octobre.

Une fois de plus, la Chambre Suisse des Courtiers peut se réjouir d’un exercice financier satisfaisant. La Chambre comprend 70 membres répartis sur 115 sites. Elle est représentée dans 19 cantons et s’attend à une augmentation substantielle du nombre de nouveaux membres au cours des douze prochains mois – sans compromis sur la qualité. Dans le cadre de l’assurance qualité, les audits obligatoires ont de nouveau été réalisés au cours de cet exercice. Tous les membres contrôlés ont pleinement satisfait aux exigences. Grâce à ces audits, la Chambre a acquis une excellente réputation et est considérée comme l’organisation professionnelle crédible et compétente dans le secteur.

Les affaires statutaires pourraient être traitées par transmission. Le rapport du président, les comptes annuels et le budget ont été approuvés à l’unanimité par l’assemblée. Avec un chiffre d’affaires de 271 885 francs, les comptes se clôturent par un bénéfice de 10 805 francs. Sous le point de l’ordre du jour «Elections», les membres du conseil d’administration précédent ont été confirmés par acclamation.

Outre la croissance, la Chambre des Courtiers poursuit quatre autres objectifs au cours du nouvel exercice. Par exemple, le niveau de sensibilisation de la Chambre et de ses membres doit être encore augmenté. Deuxièmement, une grande attention sera accordée à la qualité de ses membres. Seuls les spécialistes de l’immobilier les plus professionnels de Suisse peuvent être réunis dans la Chambre. En outre, il devrait être intéressant pour chaque membre – en plus du prix – d’être présent à la Chambre. Dans cette optique, les services seront encore développés. Enfin, l’Assemblée est à la recherche d’un nouveau président. Herbert Stoop quittera son poste à la fin de l’exercice 2017 / 18.

Après l’assemblée générale annuelle, deux discours et un jalon ont été prévus. Tout d’abord, Claude Ginesta (vice-président de la CSC) a présenté un générateur de prospects qui a été développé en coopération avec Wüest & Partner spécifiquement pour la Chambre des Courtiers. Ce générateur doit être mis à la disposition de chaque membre à un prix préférentiel. M. Ginesta a souligné que l’industrie est confrontée depuis trois ans à ce qu’on appelle les « générateurs de plomb ». Celles-ci offrent au propriétaire la possibilité de vendre le « bon » courtier. Le facteur décisif ici n’est pas la qualité du service de courtage, mais la volonté des courtiers de payer une partie substantielle de la commission (jusqu’à 30 %) au « producteur principal ». Cette évolution inquiète Ginesta. Elle ne contribue certainement pas à promouvoir la réputation de l’industrie. Au contraire : les modèles commerciaux dont le principe directeur est de « gagner beaucoup d’argent le plus rapidement possible et sans effort » nuisent à tous les professionnels sérieux. Claude Ginesta a invité les personnes présentes à examiner l’offre du générateur de plomb CSC et à lui faire part de leurs commentaires. Il a déclaré que plus la chambre était fermée aux modèles économiques perturbateurs, plus il était possible de les contrer avec force.

Dans la deuxième présentation, Barbara Krähenmann, experte en immobilier et conférencière, a abordé la question suivante: « Quel est le pouvoir des émotions lors de l’achat d’un bien immobilier résidentiel ?» Elle a présenté de manière très vivante les typologies des personnes intéressées par l’achat. Aussi différentes que soient leurs attentes, elles doivent être incluses dans le processus de vente de manière différenciée.

Le point culminant de l’assemblée générale sera le lancement en direct de la « Galerie d’objets » sur le site web (www.maklerkammer.ch) de la Chambre des Courtiers. Cette plateforme d’offres a été développée en huit mois seulement, en coopération avec www.newhome.ch. À l’avenir, toutes les offres immobilières des membres de la CSC seront d’abord proposées sur cette plateforme et ce n’est que dans un deuxième temps qu’elles seront visibles sur d’autres portails immobiliers. Les personnes présentes ont trinqué avec grand plaisir à la nouvelle offre de la Chambre des Courtiers avec une coupe de champagne. Herbert Stoop, président de la Chambre des agents immobiliers est convaincu: « la galerie d’objets est un jalon dans l’histoire de notre chambre et nous aidera à accroître encore notre niveau de sensibilisation !»